Accueil

La richesse des rencontres
 
Le voyage grâce à vous
Pour commencer, une idée et des volontaires
Maître mot : Organisation
Nous sommes en train de pédaler...
Notre expérience à votre service
 
De retour... un nouveau "Pas"
Correspondance

 
Rencontres

"Qu'est-ce qu'en général qu'un voyageur ? C'est un homme qui s'en va chercher un bout de conversation au bout du monde." (Barbay d'Aurevilly)

Notre voyage ne s'arrête pas à un itinéraire ou à avaler des kilomètres ; ces personnes ci-dessous font partie intégrante de ce périple, elles nous apprennent à "vivre les pays", cultures, traditions, mœurs, elles nous guident et nous conseillent, elles nous réconfortent, nous motivent, parfois elles nous abritent et nous aident.

Merci à vous tous, qui nous rendez ce voyage... humain

Ici une page avec les photos de voyageurs en vélos conventionnels, couchés,tricycles... que l'on croise, autant d'histoires et d'aventures différentes...
 
Norvège Espagne Islande Maroc Pérou
Chili Bolivie Argentine Chili Chine
Mongolie Russie Kazakhstan Kirghizstan Thailande
Laos Cambodge Vietnam Philippines Australie
Madagascar

MADAGASCAR

Solofo (ci-contre) et Miary

Chauffeurs guides

Marlène et Manu

Voici un jeune et très beau couple en voyage que l'on rencontrera au milieu des bains chaud de Ranomafana (rano : eau et mafana : chaud ! facile)... Lieu idéal pour flaner en faisant connaissance ! Nous passerons une bonne partie de l'après-midi à discuter sans voir le temps passer. Nous avons à peu près le même âge et la même passion pour les voyages non organisés et l'amour de la montagne. Nous ferons même déjà des projets pour le retour dans les Alpes ! Nous aurions bien fait plus ample connaissance ! Plus tard...

Bako (à gauche),Clauter, Joéline et Nirina (à droite en haut) et Esthelle (en bas)

Voici une partie de l'équipage du «Lakana Be» le bateau avec lequel nous avons remonté la Tsiribihine. L'équipe de choc qui savent mettre l'ambiance sur le canot. Entre discussions, parties d'échec, merveilleux repas, rires, danses, baignades, musiques... nous ne nous embêterons pas ! Nous serons même invités à déjeuner à notre arrivée chez Joéline. Merci pour la superbe remontée bien agréable de cette belle rivière en votre compagnie.

 

Nathalie et Pierre-André

Rencontrés sur la merveilleuse Allée des Baobabs durant le coucher de Soleil, nous passerons de bons moments à parler voyage ! Ils sont tous deux médecins généralistes, et même en voyage, finissent par trouver du travail à droite à gauche, mais c'est avec joie qu'ils y répondent. Ils savent apprécier la vie et la prendre comme elle vient, l'un plus aventurier que l'autre, ils savent faire des compromis pour que le voyage leur convienne et se passe au mieux. Energiques et drôles, nous avons vraiment apprécié leur spontanéité. Le lendemain, nous les retrouverons perdu au beau milieu de la piste en direction des Tsingy dans un petit resto où il nous offriront le repas et nous continuerons nos chouettes discussions !

Bija

Encore du chouette couchsurfing sur Antananarivo ou Tananarive. Bidja nous accueille chez elle les bras ouvert durant une partie de notre séjour dans la capitale. Pleine de vie, travailleuse, souriante, et spontanée, elle ne s'arrête jamais, avec toujours quelque chose à faire. Nous passerons de bonnes soirées en discussions et bon repas, nous en gardons de très agréables souvenirs.

 

Père Simon

est un ami d'Olivier depuis 2001, c'est lui qui l'avait accueilli à Madagascar à l'époque et guidé sur Antalaha chez Père Jean-Louis. Olivier avait monté et restauré une bibliothèque. Père Simon est maintenant assigné au diocèse de Antsiranana ou encore Diego-Suarez, où il enseigne la philosophie et la théologie. Ouvert et les pieds sur terre, il est efficace dans tout ce qu'il fait, il est aussi plein d'humour et sait apprécier la vie. Ce fut un vrai plaisir de le revoir après toutes ces années.

Nina

Une longue histoire... Nina est une jeune fille que Olivier a connue lors de son séjour à Madagascar en 2001. A l'époque Nina élevait seule ses trois frères et soeur avec le peu de revenus de sa mère qui était aux champs en brousse, sans parler de ses problèmes de santé. Depuis Olivier l'aide financièrement chaque mois par l'intermédiaire des pères catholiques de son village. Nous retrouvons donc Nina qui est venue nous accueillir à l'aéroport, l'émotion est là et c'est avec plaisir que l'on voit une jeune femme en pleine forme. Durant toutes ses années, Nina a bien grandi, elle a pu effectuer ses études et a réussi son baccalauréat, elle travaille maintenant pour une société française de télécommunications. Ses frères et soeur eux aussi passent un par un leur examens, cela fait vraiment plaisir à voir et à entendre. Nina nous fera visiter la capitale et nous concoctera des petits plats typiquement malgaches, nous passerons trois jours en sa compagnie à discuter du temps passé, présent et à venir.
Nous devons vous parler absolument de son projet qui est en train de se mettre sur pied. Elle désire mettre en place un centre d'accueil pour les enfants qui vivent la même chose que ce qu'elle a vécu durant son enfance, c'est à dire ceux dont les parents sont obligés de laisser leurs enfants en ville pendant qu'ils vont travailler aux champs.
Nina nous conseille sur notre itinéraire dans ce pays magique, elle est juste inquiète pour nous, suite à la situation politique actuellement instable, mais nous la rassurons, et durant tout notre séjour nous lui enverrons des messages de notre avancée. Nous la retrouverons avec grand plaisir dans trois mois, à notre retour sur Tananarive.
Pour finir, nous sommes vraiment heureux et ravis d’avoir pu retrouver Nina après toutes ces années, mais encore plus de voir ce qu’elle est devenue, une belle jeune femme intelligente avec de beaux projets et cette volonté d'aller au bout des choses, toujours dédiée aux autres, et cela n'a pas changé depuis 2001, Olivier avait déjà été frappé par ce dévouement tourné vers ceux qui en ont besoin… Nous lui souhaitons tout le meilleur pour la suite, et la suivrons dans son projet ambitieux, en espérant qu’elle saura aussi prendre bien soin d’elle-même… elle le mérite !

AUSTRALIE

Sandrine et Rizwan

Voici un jeune couple adorable qui nous accueile sur Perth, et sont même venus à l'aéroport à minuit passé, nous interdisant de passer la nuit sur place comme nous l'avions prévu. Ah on allait oublier dans les présentations Caramel, leur incroyable labrador. Leur maison est la nôtre nous disent-ils et ils ne seront pas contents si l'on ne fait pas comme chez nous ! Ils viennent de lancer leur propre affaire dans l'épilation au fil de coton, spécialisée au niveau des sourcils. Mesdames lancez-vous... Amanda a eu droit à une scéance et en est ressortie ravie et plus jolie !!! Quasiment sans douleur, comparé à la cire, pince à épiler ou autres tortures, et tout est retiré même le petit duvet ce qui souligne encore mieux les sourcils ! Bref, à part ça c'est aussi grâce à eux qu'on a pu remettre en état Heidi et Philéas, ils ont réceptionné les deux colis envoyés des parents d'Olivier remplis de pièces importantes de rechange, nos vélos vous aiment ! Sandrine et Rizwan ont le coeur sur la main, ils sont attentionnés et attentifs au moindre détail, nous seront choyés et passerons de très bons moments ensemble, ballades, discussions, repas, film (« Tais-toi » avec Depardieu et Jean Reno, à mourir de rire...). Un grand grand merci pour votre hospitalité, on vous souhaite que les affaires marchent vite pour que vous puissiez souffler un peu et à un de ces jours...

Geneviève et Michel

Un beau couple autour du monde en camping car... qui devrait inspirer tous les futurs retraités à faire d'autres projets que l'achat d'une nouvelle télé !

Famille Roux : Sarah, Denis et leurs magnifiques filles Fanny, Manon et Océane.

Sarah ancienne championne de ski de descente, aussi belle qu'intéressante, Denis ancien coureur du tour de France et directeur sportif, beau (faut pas faire de jaloux!) et rigolo, Fanny 7 ans passionnée d'animaux, Manon 6 ans la reine du cache-cache, Océane le bébé le plus sage et calme que l'on connaisse !
Une belle famille, avec qui nous sommes restés seulement 4-5 jours et avec qui nous avons passé des moments vraiment forts. Nous avons eu l'impression de nous retrouver en famille ! Il était dur de s'arrêter de discuter de tout et de rien pour aller visiter, dormir ou pédaler ! Nous mangerons les repas ensemble (nous y avons pris nos petite habitudes !), nous fêterons l'anniversaire de Sarah, nous ferons gâteau sur gâteau avec les filles, nous nous baladerons en jouant a cache-cache, les filles monteront la tente à notre place, sans parler des soirées interminables devant les photos et récits de voyage, des parties de tarot comme Denis les aime, nos discussions...
Le départ et les au-revoir furent drôlement durs, et le grand vide des jours suivant rempli des bons souvenirs passés ensemble. Bon voyage à vous 5 et bonne route.
Une aventure familiale incroyable, une famille incroyable, qui nous a donné plus que de l'envie... un jour... !

Freddy

Le pédaleur encore plus fou que nous ! Freddy lui, ne pédale que dans les pires conditions... le sable est sa passion, et les déserts il les connaît. Son vélo, 3 fois plus léger que les nôtres, est en alliage de magnésium, sa chaîne en titane, sans parler de la largeur de ses pneus... bref, ce passionné nous a drôlement dépannés en nous donnant presque, une toute nouvelle roue de première qualité pour Philéas, qui boitait depuis plus de 800km ! Freddy nous hébergera la nuit durant laquelle nous passerons une grande partie à discuter vélo... conseils... voyage et expérience... tout en réparant et nettoyant Heidi et Philéas. Merci pour nous avoir dépannés de cette roue sans laquelle nous n'aurions pas pu maintenir l'itinéraire prévu, merci pour tout tes conseils qui nous ont tellement aidé par la suite... on te souhaite vraiment de réaliser ton rêve... et nos vélos t'adorent !

Famille Oliver Michael

Une famille avec deux enfants Oliver et Michael, en voyage dans l'Outback, d'Adélaide à Darwin, sur les traces de l'arrière grand-père qui travaillait en tant que répétiteur du télégraphe. Ils ont suivi toute l'ancienne ligne télégraphique et ses stations sur l'Oodnadata track. Nous les avons rencontrés à deux reprises et avons bien sympathisé en partageant apéro et repas, ils nous ont donné deux magnifiques et succulents steaks de boeuf à nous faire encore saliver, sans parler des fruits et légumes ! Nous offrirons l'ancienne boussole de Philéas à Oliver, en lui expliquant qu'elle a voyagé sur la moitié de la planète...

Anna

La super Anna, une couchsurfeuse sur Adélaide, est maintenant une très bonne amie. Anna n'est pas seulement très accueillante, elle est tout simplement géniale ! Elle est à la fois spontanée et attentionnée, bavarde et à l'écoute, drôle et sensible, simple et intéressante. Elle n'a qu'un défaut, celui de se penser moins fabuleuse que ce qu'elle n'est ! Ah, et n'oublions pas ses talents de cuisinière : le souvenir de ses pâtes au saumon, de sa soupe ou de son steak de kangourou nous ferons saliver pendant tout notre mois de pédalage dans le désert gastronomique de l'outback... Anna est polonaise, mais parle français avec un accent absolument parfait, anglais bien sûr, ah oui, et russe et espagnol aussi ! (et elle trouve ça normal !). Que de bons moments avons-nous passés ensemble à bavarder autour d'une tasse de thé aux épices ou d'un verre de muscat ambré...Nous avons vraiment adoré notre séjour chez elle, au point que nous décidons de repasser par Adélaïde sur la route de Perth juste pour la revoir ! Les séparations ont été bien dures, et nous pensons très souvent à elle : ton rire nous manque, Anna !

 

Martin

Encore quelqu’un rencontré grâce à Anna ! Martin est toujours prêt à rendre service et très attentionné. Nous n’oublierons pas le copieux petit-déjeuner…. Délicieux !

Katita et Patrice

Voici deux chouettes amis de Anna, pleins de vie et de bonne humeur. Katita est péruvienne, elle est venue faire ses études ici et elle vient juste d’obtenir son visa permanent en Australie. Toujours le sourire aux lèvres et mille choses à raconter avec son petit accent trop craquant. Patrice lui est français et vit en Australie en tant que chef cuisinier. Rempli d’humour, il saura nous combler avec ses talents culinaires. De chouettes moments passés ensemble. A un de ces jours , les amis.

Rose, Jason et Chloé :

Dans cette famille, nous faisons notre troisième expérience de couchsurfing. Super rencontre. Nous avons visité ensemble St Kilda à Melbourne, quartier vraiment chouette et animé de cette belle ville. Ils ont aussi joué à la parfaite agence touristique en nous conseillant et recherchant toutes les possibilités de routes pour notre séjour en Australie. N’oublions pas Chloé, leur petite fille, délicieuse, curieuse de tout et posant mille questions. Chloé doit aujourd’hui avoir une petite sœur ou un petit frère ! On vous souhaite plein de bonheur et merci pour votre accueil.

Denise et Ross et des amis

Encore un chouette couple qui nous sauvera d’une nuit pluvieuse… Ils nous proposent de dormir dans leur caravane, tout confort, nous avons même le chauffage! En prime, une douche chaude et un ragoût de bœuf absolument délicieux qui a mijoté tout l’après-midi sur le poêle… humm ! Nous passerons une très bonne soirée à discuter avec eux et de bons amis à eux qui sont arrivés. Le lendemain matin, avant de partir, Claire la jeune fille, offre à Olivier un bracelet confectionné de ses mains pour ajouter à sa collection de chaque pays ! Très touchés, nous les quitterons là-dessus. Merci pour tout.

Verity et Mike

Il pleut à verse depuis ce matin, toutes nos couches sont détrempées… et nous voilà devant un feu de bois, un thé à la main avec des cookies maison. La douche chaude est plus qu’appréciée ! Ce vieux couple de fermiers-éleveurs-vignerons est adorable. Mike est un passionné de l’histoire et de la découverte de l’Australie et nous raconte tout en détail. Nous sentons qu’ils savent apprécier la vie comme elle est, très simplement, et qu’ils vivent intensément tout ce qu’ils font. C’est un régal de discuter avec eux. Les moments passés ensemble ont été courts mais des plus agréables. Ils finiront même par nous accompagner sur quelques kilomètres en vélo ! Au revoir.

PHILIPPINES

Olivier :

Nous ferons vraiment connaissance lors de notre traversée en ferry entre Palawan et Manille. Olivier a fait d'énormes sacrifices en abandonnant ce qu'il avait de plus cher pour partir vivre son rêve, il ne regrette pas son choix et se dit heureux aujourd'hui. Cela fait maintenant 11 ans qu'il arpente notre belle planète dans tous les sens dans pas moins de 80 pays, mais il va bientôt tourner cette page pour passer à autre chose (allez voir son rêve...). Il nous racontera avec passion des dizaines de ses aventures et écoutera les nôtres, nous sommes autant fascinés par son voyage que lui par le nôtre. Il a adopté une belle manière de voir la vie avec une philosophie simple et saine. Il nous écrira :
« Vis la vie que tu aimes !
Aime la vie que tu vis !
Amour et respect »
Bonne fin de voyage Olivier et l'on te souhaite de tout coeur de trouver ce que tu recherches.

Marielle et Marc :

Nous les rencontrons à El Nido, où l'on accroche tout de suite. Nous partagerons plusieurs repas et soirées à discuter de mille sujets différents, dont le voyage tout de même, et passerons cette mémorable journée pluvieuse à faire du « snorkeling » ensemble (sous l'eau il pleut moins !!). Nous avons vraiment apprécié de les voir tout amoureux, et garder le sourire et positiver face à cette météo des plus exécrables de tout notre voyage !

Roméo et Paolo

Roméo et son fils nous ont eux aussi ouvert leur maison, nous avons été touchés par sa gentillesse et sa manière de mener une vie simple. Roméo vivait avec sa famille à Manille et a fini par fuir la ville pour s'isoler aux Palawan au milieu de nulle part, il a construit seul entièrement sa maison avec goût et ingéniosité. Dans ses moments perdus, il aime choisir l'un de ses trois beaux vélos pour aller parcourir sa belle île ! Bonne continuation...

Toutes les familles qui nous ont hébergés :

Il faut savoir que nous n'avons jamais fait de camping sauvage aux Philippines, nous avons été chaque jour invités ou guidés vers un lieu «sûr» pour passer la nuit. Nous tenons vraiment à mentionner l'incroyable hospitalité de toutes ces familles qui nous ont gracieusement hébergés. Voici les photos de quelques unes d'entre elles.

Neilkriss et Frances

Voici nos super « couchseurfeurs » de Manille (vous ne connaissez pas encore le couchsurfing ? allez voir sur http://www.couchsurfing.org). Nous séjournerons chez eux à deux reprises, à notre arrivée et à notre départ des Philippines. Nous serons reçus comme des rois, mieux qu'un 5 étoiles, Neilkriss nous concoctera à chaque repas de vrais festins, fins et raffinés, Frances nous invitera carrément au restaurant ! Mais nous apprécierons encore plus tous ces bons moments passés à discuter ensemble. Merci à vous deux pour tout ce que vous avez fait pour nous, pour nous avoir fait nous sentir comme chez nous.

VIETNAM

Florence (Gueststar en Thailande, Cambodge, Laos, Vietnam) :

Flo, c'est la preuve vivante que les filles à la fois belles, intelligentes et sportives existent pour de vrai ! C'est aussi une amie de longue date, qui a d'ailleurs suivi nos premiers pas d'amoureux à Crozet. et qui a surtout eu le courage de venir nous rejoindre pour pédaler à nos côtés pendant deux mois en Asie du Sud-Est. Seuls ceux qui suivent de près notre voyage peuvent réaliser l'abnégation qui repose sur une décision pareille, surtout pour une citadine comme Flo ! Mais la Miss n'a pas froid aux yeux, et nous avons été vraiment ravis de pouvoir la revoir et profiter de sa pédaleuse compagnie (n'oublions pas de mentionner son fidèle destrier, La Flèche d'Argent, venue elle aussi de Paris pour rencontrer Philéas et Heidi). Personne ne nous avait accompagnés (traduire par « supporter ») pendant aussi longtemps, et notre « GuestStar » a étonnamment réussi à ne pas nous assassiner en route. Il faut dire qu'elle est vraiment facile à vivre (elle râle, soit, mais jamais pour de mauvaises raisons !) et peu exigeante. Elle nous a suivis (presque) partout, et nous a offert des restaus fabuleux à chaque grande ville : sans elle nous n'aurions jamais profité de délices si « luxueux » ! Elle nous a aussi appris à « se faire plaisir » de temps en temps, et on lui doit d'être un peu moins masochistes sur les douceurs du voyage !
Bref, inutile de dire qu'elle nous manque beaucoup, et pas seulement pour les restaus ou les guesthouses ! avec qui Amanda va-t'elle papoter maintenant ? Qui donc va nous forcer à être mieux organisés (un véritable défi, ça!) et à ne pas perdre notre temps à chaque pause ? qui va nous traiter de « Rase-moquette » du haut de son grand vélo droit ? nous raconter ses rêves psychédéliques le matin au réveil ? Ah, notre jolie GuestStar est irremplaçable... et les moments passés ensemble, inoubliables : un grand merci pour tout !

Sophia

Nous l'avons rencontrée à Sapa, nous avons passé une bonne soirée à discuter. Sophia voyage seule depuis quelques mois et a une belle philosophie du voyage.

Mai et sa famille :
Cette jeune fille,intriguée par nos vélos, nous invite à passer la nuit dans la maison de sa famille. Nous passerons une soirée merveilleuse en famille, devant un délicieux repas traditionnel pris dans la bonne humeur générale... et malgré la barrière du langage ! Nous finirons la soirée en karaoké devant la télé, au grand désespoir d'Olivier (qui a dû interpréter « Knocking on heaven's door » en public, ouille !). Le lendemain, les garçons de la famille nous aident à réparer la béquille d'Heidi, et Mai nous fera visiter le marché du village. Nous sommes tellement bien dans sa famille que nous décidons de rester jusqu'en début d'après-midi. Dommage que notre itinéraire n'ait pas permis de rester plus, comme ils nous ont invités à le faire !

CAMBODGE

Sophie et sa famille

Sophie nous interpelle depuis un pousse-pousse, elle finira par nous inviter chez elle ! Nous ferons connaissance avec sa belle famille et passerons la soirée à discuter, bien sûr de voyage ! Nous dégusterons entre autre une quiche délicieuse dont on se souvient encore ! Sophie travaille à l'institut Pasteur et allez voir... elle a un chouette rêve.

LAOS

Jason Olivier et Tom

Nous croiserons ce trio de garçons en vélo, sur la route avant la frontière du Laos. Nous passerons ensemble les déboires de la corruption laotienne au niveau de la douane, puis les 3 jours sur l'ile paradisiaque de Don Det. Trois jeunes plein de vie et de bonne humeur, voyageant ensemble depuis près de 6 mois, une belle complicité. Nous passerons de très bons moments ensemble, nous retiendrons les parties de jungle speed à la frontière Laos et l'apprentissage à Olivier de l'esquimautage en kayak ! Il a encore quelques leçons à prendre... Bon voyage les gars !

Michel et Sylvain sont suisses, Bernard est belge

Voici trois bons vivants qui voyagent en vélo pour un mois, au Laos et en Thailande. chaque année, ils se concoctent un trip entre hommes ! Nous les rencontrerons lors de notre petite croisiere en barque pour remonter le fleuve Nam Hong, au dessus de Luang Prabang. Le soir-même, nous sommes cordialement invités à partager leur diner dans leur guesthouse: le repas sera gargantuesque et délicieux. Nous sommes tenus de choisir trois plats chacun ! La soirée sera remplie de rires, anecdotes de voyage et bonne humeur. La complicité de ces trois amis est agréable à voir, nous en retenons un excellent souvenir. Nous les retrouverons le lendemain sur la route, où ils nous offrirons leur enthousiasme (malgré la terrible côte) ainsi que l'une de leurs pompes qui nous a vraiment dépannés par la suite. Merci à vous trois pour votre joie de vivre.

 

 

 

Fab, Coco et Rustine
Devant l'ambassade du Laos à Bangkok, deux jeunes en 2CV nous accostent: on échange nos mails en 30s et ils repartent pressés! "On se reverra!"... effectivement le lendemain, deux jours à Ayutthaya, une semaine à Vientiane et sans doute de nouveau en remontant le Laos! Nous ne pouvons plus nous séparer...

Donc voilà, tout commence avec Coco qui a des origines laotiennes mais a toujours vécu en France. Son idée a été de faire France - Laos en 2CV!!! Et c'est là qu'intervient Rustine! la chère Rustine qui en a fait des tours de roues sur tous les chemins. En un an et demi, jalonné d'histoires et d'aventures passionnantes, ils sont arrivés au Laos et ont tenu leur magnifique pari. Bien qu'ils soient motorisés, il est vrai qu'ils sont plus proches de nous que les gros 4X4 climatisés tout confort: Rustine n'a pas le chauffage, il faut prendre soin de ses pneus, faire attention au poids, monter le bivouac tous les soirs, prévoir l'autonomie suivant l'itinéraire... Rustine sait être capricieuse parfois! Fab et Coco très complices et pleins d'humour, forment un couple adorable avec lequel on a tout de suite accroché.

Fabien, dit Fab, est très bien résumé sur la photo ci-contre... toujours en train de blaguer, il cumule un humour ravageur avec un sens de la répartie inné. Mais il sait aussi se montrer sérieux, et terriblement intéressant, voire lyrique lorsqu'il raconte leurs aventures ou qu'il décrit les beautés traversées sur la route: allez donc lire les récits de cet écrivain en herbe, (http://www.noriaproject.com/) ils sont superbes et réellement passionnants...

Coco, ou Coralie, n'en est pas moins merveilleuse: hormis le détail de ses yeux magnifiques, elle sait captiver son auditoire par ses récits, et elle a le don des petites expressions ou des surnoms qui nous enchantent. Avec ça elle assure 24h sur 24 un sourire, une vitalité et une gentillesse à toute épreuve, même si Fabien dira probablement que nous, on n'a pas passé 18 mois à 20cm d'elle dans une 2CV! Ces deux-là forment un couple fameux et terriblement sympathique. On a vraiment hâte de les retrouver, en France ou ailleurs: grâce à eux, les fêtes de Noël ont vraiment été inoubliables! Vous nous manquez les amis!

Eric, Coral et leurs enfants
Eric travaille à l'ambassade française à Vientiane et nous a aidé pour des problèmes de passeport. Il est dynamique et efficace, toujours souriant et sait rester simple malgré ses fonctions. il sait nous captiver avec toujours une pointe d'autodérision lorsqu'il nous raconte ses aventures. il nous a invité à un barbecue qu'il organisait chez lui. Nous y avons rencontré toute sa famille et ses amis dans une ambiance très sympa et décontractée. Grâce à lui, nous avons pu également faire une intervention auprès des enfants de l'école française de Vientiane. Nous n'oublierons pas non plus le sourire de leur fille Ines!

 

Hervé, Toune, Noa, Patouchka, Kitty et Bouba
Voici la belle famille! Ils ont créé l'association ERANLAO où nous sommes restés pendant deux mois.

Commençons par Hervé et Toune: ils forment un joli couple, plein d'ambition et d'énergie pour faire avancer leurs actions. Hervé est paysagiste et utilise ses talents pour faire son jardin avec goût. Il est très travailleur et généreux, il a des idées plein la tête, dans tous les sens mais toujours tournées vers les autres, pour aider, et il sait prendre du temps pour les mener à bien. Hervé est un brin réservé, mais derrière cette timidité se cache un homme au grand cœur qui a beaucoup d'expérience et ne s'en vante jamais.

Sa jolie femme Toune, laotienne, l'aide grandement dans toutes ses actions: elle connait mieux les rouages de la vie lao, les choses à faire et comment les faire car tout n'est pas simple quand les autorités s'en mêlent!!! A côté de ça, Toune, avec son beau sourire et son charmant accent laotien quand elle parle le français, a le cœur sur la main et est d'une gentillesse qui s'exprime dans toutes les petites attentions qu'elle sait apporter à chacun; elle pense d'abord aux autres avant de penser à elle sans que cela ôte quelque chose à sa personnalité! Toune est aussi une cuisinière incroyable: nous étions comme au restaurant à tous les repas, elle sait mélanger les cuisines asiatique et française avec goût et subtilité. Elle a aussi été notre aide et notre traductrice pendant les cours de français, et elle s'est découvert des talents cachés de professeur! Elle a d'ailleurs repris le flambeau pour quelques temps avant l'arrivée de la prochaine bénévole, et nous sommes sûrs de ses capacités!

Parlons aussi de celui qui a changé leur vie: le petit Noa né le 1er septembre! C'est un petit ange adorable, très tranquille qui a doublé de taille en 2 mois et qui commençait à tenir de vraies discussions philosophiques avec lui-même, à notre départ!

Finissons par les trois terribles et affreuses qui savent mettre de l'animation dans la maison, les trois chiennes tornades: Patouchka, une trouillarde qui ne reconnait personne, il nous a fallu trois jours avant de pouvoir la toucher, mais d'une délicatesse incroyable et très câline. Kitty est la plus jeune et la plus joueuse: elle est horriblement jalouse et cherche les câlins par tous les moyens, sans arrêt entrain de jouer ou d'embêter Patouchka; ces deux-là n'arrêtent pas de se chamailler de toute la journée et sont tout le temps ensemble. Enfin Bouba, la mascotte, une bouledogue anglaise des plus pataudes mais qui sait être vive quand sa gamelle arrive ou une clémentine qu'elle renifle à 1km, elle engloutit tout ainsi que la part de ses compagnes! Très tranquille et patiente, elle adore les enfants.

Vous nous manquez, merci pour tous ces bons moments, ces longues discussions autour des excellents repas; merci pour votre accueil et votre générosité, nous n'oublierons pas. Dites aux enfants qu'ils nous manquent aussi beaucoup et que l'on pense très souvent à eux. Merci.

THAILANDE
Montri et Ludo :
Ils nous ont hébergés durant notre second séjour à Bangkok. Ludovic est un très bon ami de Florence (voir ci-après). Ce couple adorable nous a offert un accueil chaleureux et amical. Encore merci pour tous ces bons moments, dont une baignade dans la piscine de leur appart et un mémorable steak dont on se souvient encore en bavant...

Margot
Voici la jolie coloc de Pénylène sur Bangkok. Voici déjà plusieurs mois que Margot est en Thaïlande pour travailler sur l'érosion des sols par l'eau et donc, comme s'il ne pleuvait pas assez, elle effectue des simulations de pluie artificielle. Sacré Margot... nous l'appellerons Miss Pluie! Elle aussi nous racontera ses aventures thaïlandaises en nous faisant visiter une partie de Bangkok, cette mégalopole magique! Le tout en discutant de voyage... bien sûr! Margot rêve de plus en plus de partir voyager au long cours et à force de voir passer des cyclistes... cela lui met l'eau à la bouche!!! Bref, toujours souriante, pleine d'entrain et de bonne humeur. Nous penserons à toi en pédalant vers le Laos sous la pluie! Garde toujours ta bonne humeur et merci pour ces bons moments. Ah, j'allais oublier, Margot est aussi Miss Purée... nous avons pris rendez-vous pour y goûter!

Pénylène
Voici miss sourire! Pénylène est professeur en primaire depuis cette année sur Bangkok. Nous l'avons rencontrée grâce au couchsurfing, site internet permettant de rencontrer des voyageurs tout en les hébergeant. Elle nous racontera toutes ses mésaventures sur Bangkok, ses premières impressions, et toujours avec son grand sourire qui lui éclaire le visage. Merci pour tout et aussi bien sûr de nous avoir gardé BOB bien au chaud avec quelques affaires d'hiver pendant notre périple au Laos!!!
KIRGHIZSTAN

Esko et Maya
Voilà un couple des plus dynamiques! Maya toujours énergique avec un fort caractère, a toujours quelque chose à raconter... il faut dire que tous ses voyages lui laissent quelques souvenirs... Très sportive, c'est au cours d'une compétition d'escalade qu'elle rencontre Esko. Lui est plus réservé, mais c'est un passionné de montagne avec qui Olivier discutera entre autre de cascade de glace! Il n'a pas hésité à tout lâcher pour suivre Maya dans ce voyage qu'elle avait décidé depuis longtemps. Bref, deux sportifs qui se sont bien trouvés et avec qui nous avons passé deux bonnes soirées au coin du feu!

Rob et Diana
Voici deux cyclistes néo-zélandais (ou presque) avec lesquels nous ne ferons que marcher!!! Eh oui, nous affronterons ensemble le fameux col du lac Na-Kol... dans la pluie, la neige, le brouillard et le froid... avec à la fin, une jolie montée de 200m où les mains sont nécessaires (notons que Diana a dû combattre son vertige pour nous suivre!). Nous avons eu le temps de discussions bien agréables allant de la photo, aux boulots respectifs, en passant par le mariage (le leur prochainement), les voyages bien sûr et les vélos! Ils forment un couple simple, bien agréable qui partage le même esprit du voyage que nous.
Diana sait motiver les troupes pour la montée des cols, a plein de choses passionnantes à raconter, et confectionne des tartines pain-tomate-oignons-fromage qui revigoreraient n'importe quel randonneur frigorifié!
Rob a lui un humour pince sans rire décapant que nous avons adoré et qui nous a bien manqué à leur (trop rapide) départ. On leur souhaite plein de bonheur pour leur mariage et leur vie à venir!

Makhrabat, Saïkal, Zazgulu, Aisuluu
Voici quatre jeunes et jolies filles qui vivent en colocation. Elles vont nous héberger à Bischkek. Elles sont toutes venues de province pour étudier à l'université internationale turque: elles apprennent ici les langues dont le français, l'anglais, le chinois, le russe et bien sûr le turc! Toujours le sourire aux lèvres, pleines d'entrain et de bonne humeur, nous nous souviendrons des nombreuses discussions autour du thé gargantuesque kirghize. Plein de bons souvenirs et merci pour votre accueil.

Ester et Matthys
C'est à quatre que nous pédalons autour de ce magnifique lac de Som Kol! Ces deux cyclistes en route pour un mois, n'en sont pas à leurs débuts, ils ont déjà roulé ainsi pendant 1 an quelques temps plus tôt! Ils reviennent tout de même de la Palmir Highway au Tadjikistan. Ester petite et dynamique jeune femme, sait garder le sourire et tenir une conversation même dans les montées les plus robustes. Matthys, lui, rivalise pour les photos avec Olivier. Le contact facile et un bon sens de l'humour, font que nous ferons ensemble trois superbes bivouacs. Ces deux-là nous aurons appris à apprécier les Snikers en haut des cols, et à leur départ ils nous en cacheront toute une poignée dans nos sacoches! Merci, merci! A la prochaine sur les routes...

Julia, Erben et sa maman Jeanne
A Bischkek, nous sommes hébergés chez la cousine Julia de Erben dont la maman Jeanne, est une amie de Inessa... vous suivez? Bon, Julia, jeune personne bien jolie mais un peu timide, nous préparera les repas pendant trois jours... et quels repas! Les petits déjeuners, nous les regretterons pendant longtemps. Merci!

KAZAKHSTAN

Igor
Passionné de vélo, Igor tient bien sûr un magasin de vélo. C'est en discutant sur notre voyage qu'Igor change ma jante pour pouvoir installer ma nouvelle dynamo SON. Il nous fera un bon prix, nous changera une gaine de frein, nous offrira une frontale et nous invitera chez lui prendre le repas. Nous passerons une super soirée à discuter en français de notre voyage, des vélos, de ces voyages dont le Tour de France! Pour nous dire au revoir, nous aurons droit à : "Vous êtes des héros!". Quelle bonne soirée.... merci.

Abuadam
Originaire de Jordanie, Abuadam nous héberge chez lui. C'est aussi là que se tient son bureau du KGC où ne travaillent que des demoiselles! Il est le roi des lieux et le patron avec Inessa. Il est d'une bonne humeur débordante et positive sans arrêt: avec lui il n'y a jamais aucun problème! Cuisinier magique nous aurons droit à des repas délicieux matin, midi et soir. Lui aussi sera de la partie pour nous aider tant qu'il peut, sans parler des petites virées pour aller visiter la ville et ses environs! Merci pour tout, monsieur Abuadam pour toutes ces bonnes discussions et bons moments passés ensemble.

Inessa
Sacrée Inessa! La joie, la bonne humeur, le sourire, toujours entrain de rigoler...sans parler des yeux! elle a un regard profond qui vous trouble! Inessa travaille au KGC avec Abuadam. Ils nous hébergent à Almaty.
Des plus spontanées avec un sacré bon caractère, elle sait mettre les gens à l'aise. Elle se démènera pour nous aider tant qu'elle peut pour nos ennuis de visa et matériel 'électronique, roue...). Bref, un grand, grand, grand merci pour tout. Surtout ne change pas , reste comme tu es.

Laela
A Qabambay, nous sommes invités à une fête... Laela nous apprendra qu'il s'agit de l'anniversaire du décès de sa tante!! Bref, elle restera tout l'après-midi avec nous en nous expliquant tous leurs rites et coutumes. Toujours entrain de rigoler et ravie de pouvoir parler anglais, elle n'a pas arrêté. Merci pour ce chouette après-midi.

Toleukhan
Alors qu'en pleine ville de Semey, nous ne sachions pas où dormir, il nous invite chez lui. Sa mère tient un hôtel pour les routiers. Nous y serons accueillis comme des prince et princesse: chambre particulière avec douche mais aussi repas de fête... Toleukhan nous fera visiter pendant toute la soirée sa belle ville pleine d'histoire dont il est fier. Nous passerons de très bons moments ensemble. Merci beaucoup pour cette hospitalité et ta gentillesse spontanée.

RUSSIE

Xemal
La route devenant monotone avec en plus le vent de face, nous souhaitons rejoindre la frontière kazakh au plus vite. Apercevant un camion arrêté, nous allons voir le chauffeur pour lui demander s’il a une petite place, et il nous dit : "no problem ! ". Nous roulerons ensemble 75km seulement, mais nous sympathiserons vraiment, il est particulièrement agréable et il vient d’avoir un deuxième fils, hier ! Il nous offre plein de petites choses (tisane, photo, porte-clés…), ce qui nous touche beaucoup. Dommage que l’on n’ait pas fait plus de chemin ensemble… Merci pour tout.

Roama
Voici notre petit guide dès notre arrivée dans la ville d’Akeisk ! Ce jeune parle deux trois mots d’anglais, ce qui nous aide bien. Nous faisons vite connaissance surtout avec le crêpes que nous préparons ! Il nous aidera à changer le pneu de Bob et nous donnera même des conseils pour la suite du voyage ! Ce jeune, intelligent, poli et très bien élevé revient nous voir le lendemain matin muni de son vélo et nous amène partout où nous avons besoin d’aller ! Ensuite, lui et son ami Vova, sur leurs vélos, nous accompagneront sur plus de 25km en direction du Kazakhstan !!! ce qui leur fait aller retour plus de 50km… çà promet pour le futur ces deux jeunes là ! Avant de partir, ils nous diront : le sport, c’est bien, la cigarette NO, la vodka NO ! Voilà deux jeunes de 10 – 12 ans qui ont déjà compris plein de choses. Merci bien les enfants pour votre bonne compagnie et merci Roama pour ce petit porte-clé « Tour Eiffel » que tu nous as offert… mais d’où vient-il donc ? Nous ne le saurons jamais, mais à présent, il décore Philéas pour le reste du voyage !

Svetlana
Enfin, nous trouvons la minuscule poste de la ville d’Akeisk où se trouve le seul ordinateur public avec internet. Ouf ! Nous entrons, et là, une charmante demoiselle en petite robe rose nous reçoit avec un joli sourire. Nous resterons tout l’après-midi à rattraper un mois de retard de choses à faire sur le net ! Svetlana nous aide dans nos recherches en cyrillique. Elle sert d’interprète lorsque des journalistes débarquent pour nous interviewer, puis nous irons manger ensemble le repas de midi… le tout en discutant comme on peut à l’aide de multiples dessins et gestes. Merci bien pour ton rire et ton sourire… et ta jolie robe !!!

Olga
A notre arrivée dans la ville russe de Byisk, nous entrons dans une agence de voyage pour avoir des renseignements sur le Kazakhstan… Olag ne sait pas grand-chose, mais elle décroche son téléphone et passe plus d’une heure à chercher, trouver et répondre à nos interrogations. Elle nous offre un guide de voyage entier, mais en cyrillique… dommage ! Nous avons même droit à un CD de photos de la région… Nous lui offrons des lunettes spéciales éclipse. Après cette dernière, nous retournons la voir, et là, elle nous remercie mille fois : elle a déposé ses lunettes dans sa vitrine en souvenir ! Elle nous laisse son ordi avec internet, nous garde nos vélos et nous offre deux ballons en forme de cœur gonflés à l’hélium… Adorable !

Krys,
un ami de longue date, vient nous retrouver en Russie pour observer avec nous l’éclipse totale de soleil du 1er août 2008 ! Nous nous étions rencontrés, avec Olivier, à Madagascar le 21 juin 2001 pour déjà, l’éclipse totale de soleil… comment ne pas revivre ce magnifique souvenir ensemble ici !!! L’éclipse n’est pas aussi belle qu’à Mada, mais peu importe, le plaisir de nous revoir est nettement plus important à nos yeux. La passion de Krys est de voyager, mais voyager vraiment partout, allez voir son site et vous comprendrez… si vous voulez avoir des infos, c’est mieux qu’une agence de voyage : http://www.krzysztof-dudek.com
Krys est de nationalité polonaise et il vit à Londres. Nous passons toujours de merveilleux moments ensemble à discuter de tout et de rien. Toujours très efficace dans tout ce qu’il fait, intelligent et de bon conseil, patient et de bonne humeur, c’est un garçon « very funny » ! même s’il vous dit le contraire. Merci Krys d’être venu nous voir de si loin, dommage que c’ait été si court, mais cela nous a fait vraiment terriblement plaisir. Merci pour ta joie de vivre et ton entrain, pour tes bons conseils, nos discussions, que de bon temps ! Bon voyage et à très bientôt.
MONGOLIE

Famille à Hishig Ondor
Il pleut, nous sommes détrempés et Amanda plutôt boueuse après trois chutes ! Nous entrons dans un magasin… et à peine entrés, on se retrouve près du poêle avec un bol de thé et des gâteaux en main. Nous passerons deux jours dans cette famille adorable, le temps de fêter Nadaam ensemble. Nous aurons même le droit de goûter de la marmotte au petit-déjeuner… Merci pour tout.

Zolboo
En attente à la frontière mongole, un jeune homme de 16 ans s’approche de nous en parlant anglais. Nous sommes très surpris par ce jeune cultivé et poli qui va passer l’après-midi à discuter avec Olivier. Il nous invite au restaurant avec sa maman et sa petite sœur, et le soir chez eux pour le dîner. Zolboo nous confiera son rêve. Merci pour ces bons moments qui nous ont fait oublier nos ennuis de visa !

Margot et Thibaut
Ces deux français rencontrés pendant Nadaam, sont ici depuis un bon mois. Ils sont en stage de fin d’études de commerce et d’agro et font une étude sur la production de lait et l’éventuelle possibilité de faire une collecte de lait auprès des éleveurs… ce qui éviterait d’importer du lait dans ce pays qui pourrait largement s’auto-suffire ! Jeunes et pleins d’entrain, nous passerons une partie de notre séjour à Hishig Ondor ensemble.

Famille à Hishig Ondor
Il pleut, nous sommes détrempés et Amanda plutôt boueuse après trois chutes ! Nous entrons dans un magasin… et à peine entrés, on se retrouve près du poêle avec un bol de thé et des gâteaux en main. Nous passerons deux jours dans cette famille adorable, le temps de fêter Nadaam ensemble. Nous aurons même le droit de goûter de la marmotte au petit-déjeuner… Merci pour tout.

Nous campons chez cette famille
Nous posons notre tente à côté de leur ger. Une ribambelle d’enfants vient nous voir : ils inspectent de long en large tout notre matériel… Les parents eux viennent nous voir en habits traditionnels pour faire une séance photo… et nous aurons droit à revêtir les magnifiques dell bien chaudes ! Superbe soirée pleine de vie !

Goska et Hervé
Nous sommes devant l’ambassade russe pour nos visas et, tout à coup, voilà deux vélos… tiens, tiens ! Une polonaise et un français ! Goska et Hervé voyagent depuis plus d’un an à travers l’Asie et nous faisons rapidement connaissance. Nous déjeunerons ensemble en discutant de nos aventures ! Bon voyage !

Shaknaa, Bodrioo, Mangia, Dashka, Amaraa, Séhk, Ariounaa, Oyonaa : voici notre famille d’accueil....
Pris en stop sur les derniers kilomètres, Shaknaa nous invite chez lui. Nous y resterons 4 jours, accueillis merveilleusement, nourris, logés, réparation de vélo, taxi… ils feront tout pour nous aider. Dashka, un petit de 6ans, plutôt hyper actif, nous adopte d’emblée et ne nous quitte pas.
Un grand merci à tous, votre hospitalité, votre spontanéité, votre simplicité sont vraiment agréables. Merci à la grand-mère pour ses bons repas et ses cadeaux, le lait déposé sur nos pédales nous a porté chance ! Merci Séhk pour tes superbes réparations des porte-bagages en piteux état… nous devrions être tranquilles pour le reste du voyage ! Dashka, nous n’oublierons pas les jeux ensemble… Bref, merci à tous, pour tout.

Urantuul
Nous arrivons à Bagahangay sous un ciel noir… oups… nous allons faire une petite pause au magasin… C’est alors qu’une pluie torrentielle s’abat sur la ville. Çà ne s’arrête pas et une véritable rivière se forme devant la boutique, infranchissable. C’est Urantuul qui tient le magasin : elle nous offre le thé et des biscuits, elle adore les langues et discute avec nous. Devant ce déluge, elle nous propose de passer la nuit. Adorable, elle se démène à nous trouver un toit et un lit. Merci, Urantuul, merci pour tout ce que tu as fait pour nous.

Jhaka Torgio
Alors que nous sommes à 7km de la ville d’Ayrag, une tempête de sable arrive… Une camionnette s’arrête et nous propose de nous emmener… comment ne pas accepter ? Notre chauffeur devient ainsi notre hôte et il nous laisse son lit ! Il nous présente sa femme Jhaka et son bébé, et rapidement toute la famille vient nous voir dans la ger. Nous sommes emmenés aussi à la douche-sauna public… incroyable, au milieu du désert nous sommes au sauna… vous y croyez ? Un grand merci pour votre accueil et votre gentillesse.
CHINE

Limeng et ses amis et David
Arrivés dans une nouvelle ville chinoise, nous décidons de prendre le train : nous n’en pouvons plus de la pollution ! Limeng se propose pour nous aider dans les démarches horribles qui nous attendent. Nous passons tout l’après-midi avec lui tandis qu’il se démène à discuter avec les agents, entre train, bus, microbus… mais les vélos sont trop grands ! Il nous présente son prof d’anglais, David, venu pour enseigner l'anglais en Chine pendant un an, ses élèves l’adorent ! Il nous invite à dormir pour la nuit, à nous reposer, à nous doucher, à manger… bref, tout ce dont on avait besoin ! Nous passons une superbe soirée à discuter de nos expériences respectives. Le lendemain, trois autres étudiants viennent nous aider à nous organiser pour que finalement… nous repartions, en vélo, plus loin !

Molly
Voilà une demoiselle fort charmante avec qui nous partageons notre chambre. A 18ans, elle a pris une année pour voyager et faire du bénévolat. Américaine et très jolie jeune fille aux cheveux longs et bruns avec de grands yeux bleus, elle nous fait rire par l’association inattendue de son mode de voyage, plutôt aventurier, et le soin coquet qu’elle porte à son apparence ; chaussures et sac à main roses, trousse de toilette énorme de 40 sur 40cm, une tonne de vêtements, brosse à brushing… Le summum se passe la veille de son départ : on la voit soucieuse devant la tâche difficile de faire sa valise, elle tourne en rond en nous disant qu’elle a horreur de çà ! puis nous dit : « je vais faire un tour !!! »… il est déjà tard… Elle revient une heure plus tard, un sourire éclatant aux lèvres : « Je suis allée chez le coiffeur ! ». Effectivement, elle est encore plus ravissante qu’avant ! Mais bon… était-ce vraiment le moment ? Son avion pour la Mongolie est dans six heures !!!... et tout çà pour aller s’occuper de chevaux perdus dans la steppe… Quelle Barbie Girl quand même ! On n’est pas prêts d’oublier sa spontanéité et son sourire !

CHILI

Heinz Stücke
Sur la plage d'Anakena, sur l'île de Pâques, un homme voyageant en vélo s'approche et entame la conversation. De fil en aiguille, Olivier, intrigué, le questionne orienté par une idée! Quelle nationalité, depuis combien de temps voyages-tu?.. Allemand, toute ma vie! Olivier bondit et reconnait Heinz... rencontré en 1999 à Lyon sur une place où il vendait ses fascicules: nous avions discuté car déjà à l'époque cette idée de voyage en vélo était bien ancrée. Plus tard, nous avions même vu son ancien vélo, celui avec lequel il a voyagé toute sa vie, dans la boutique Rando-cycle à Paris!!!
Nous n'en revenons pas! La légende du voyage en vélo, depuis presque 50 ans! Une rencontre incroyable: Heinz nous a fait rêver... et le voilà devant nous sur la plus belle plage de l'île de Pâques! et pendant notre voyage en vélo!!!! Heinz nous parle de ses expériences durant tout l'après-midi, et nous discutons les yeux émerveillés. Il voyage encore pour faire les quelques pays qu'il n'a pas encore fait, retournant aussi sur ses anciennes traces, le virus ne se perd pas...
Il viendra nous dire au revoir à l'aéroport, plein de goyaves dans les poches. Merci à toi pour nous avoir fait rêver, pour nous avoir donné goût au voyage et pour ces bons moments. Bon voyage, Heinz!

Juliette et Guillaume
Après nous avoir doublé plusieurs fois avec leur quad, nous faisons connaissance, puis nous nous croiserons durant 2 jours à tous les sites de l'île de Pâques. Nous passerons ensemble un chouette coucher de soleil, où Guillaume apprendra à Olivier certaines fonctions bien utiles de son appareil photo!!!

Myriam, Laurent et Timothée
Nous sommes devant le site de Tongariki (île de Pâques) quand ce jeune couple et leur petit Timothée viennent voir de plus près nos montures!
Ils nous inviterons deux soirs de suite à boire un verre et finalement partager le repas. Ils habitent depuis quatre ans en Guyane et connaisent une amie à nous là-bas!!! Que le monde est petit. Ils voyagent en estafette depuis environ trois mois à travers l'Amérique du Sud.
Merci pour les très bonnes soirées passées ensemble et bon voyage!

Lucho
Sur la fabuleuse île de Pâques, nous avons rencontré Lucho! Il habite une maison en construction, qu'il construit lui-même pour des amis, Juan et Anita. Ceux-ci, nous ont proposé de planter notre tente à côté! Vous suivez??!? Lucho nous proposera immédiatement de venir nous installer à l'intérieur, d'utiliser sa cuisine et la salle de bains. Nous passerons dix jours merveilleux sur cette île de rêve, chouchoutés par notre hôte. Tous les jours, nous aurons droit à des fruits, salades, viande... Nous serons invités à un asado bien arrosé... et nous recevrons même des cadeaux d'au revoir: collier, boucles d'oreilles, statue Moaï...
Bref, merci énormément pour cette hospitalité débordante, merci pour ta franchise et ta générosité. On espère que tu vas pouvoir réaliser ton rêve.

Sam et Pascal
La première rencontre fut éphémère aux aguas calientes du Sud bolivien, mais les adresses furent échangées!
Et environ 3 mois plus tard, nous nous retrouvons à Santiago dans leur chouette appart. Malheureusement, Pascal voyage avec sa maman et nous nous raterons. Nous passerons quand même trois superbes journées en la compagnie de Sam, nous serons chouchoutés, lavés et nourris!
Merci beaucoup pour cette hospitalité, merci pour ta gentillesse, ta simplicité et ta spontanéité. Nous n'oublierons pas ton sourire et ton superbe accent français!! On espère vous revoir un de ces jours et ainsi mieux connaître Pascal: quelqu'un qui veut construire son propre vélo couché a sans doute plein de points communs avec nous!!! non? Merci pour tout.

Jessica et Julien
A bord du Navimag, lors de notre petite croisière sur les fjords chiliens en route pour Puerto Montt, chouette rencontre avec ce jeune couple qui parcourt l'Amérique du Sud en back packing depuis quelques mois.
Nous passerons de très bons moments à discuter ou à jouer aux échecs (Julien, un de ces jours, ... la revanche!)
Merci pour votre spontanéité, votre gentillesse et votre simplicité. Bon voyage à vous deux, nous aurions bien prolongé le séjour en votre compagnie!

Raph, dit le Bourriquet!
Ce n'est pas vraiment une rencontre mais plutôt une chouette retrouvaille. Figurez-vous que Miss Raph, une très bonne amie, est venue nous rejoindre pour parcourir avec nous Ushuaia et Torres del Paine: plein de randos en perspective! Sachant que son sac à dos était aussi grand qu'elle, le surnom de bourriquet lui est tombé dessus!!! Elle se vengera en surnommant Olivier, Porcinet... No comment!
Un grand merci à toi, Raphounette, pour être venue nous voir d'aussi loin et merci pour tous ces bons moments, nous avons été ravis de te revoir et de partager ce bout de voyage avec toi. Merci pour tout.

Marc
Nous finirons la Carretera Austral ensemble sur les 20km de chemin horrible où nous nous entraiderons mutuellement, accompagnés de Johanna et Michaël.
Marc voyage seul, par étapes depuis 2001. Il accumule petit à petit les kilomètres et dépasse à présent les 25000km! Il voyage tranquillement et simplement à son rythme.
Le hasard nous fera nous retrouver sur le ferry nous amenant à Puerto Montt. Continue à voyager, merci pour les bonnes soirées et les discussions.

Lief et Michel
Nous passons trois jours ensemble à pédaler en direction d'El Calafate à travers la Quebrada de Calafate. Nos deux compères sont d'origine belge et doivent rejoindre Buenos Aires. Nous serons même leurs invités à la fin de ces trois jours.
Nous avons passé d'excellents moments avec vous, merci pour l'entrain, la bonne humeur et votre bon vivre!

Johanna et Michaël... des amis :
Nous voilà sur la Carretera Australe ... et c'est là qu'ils nous rattrapent! Johanna et Michaël sont allemands. Ils forment un couple charmant qui voyage autour de notre planète depuis presque trois ans! Nous sympathisons bien vite et faisons toute la carretera ensemble en nous motivant pour avoir les ferries à temps.
Les soirées sont longues en discussions... et ils ont ainsi le temps de tomber amoureux de nos crêpes dont on leur donne la recette. La séparation est difficile... mais nous les recroisons par la suite. La joie des retrouvailles et le plaisir d'échanger à nouveau, retardera un peu plus le planing!
Ils nous ont appris à nous organiser différemment et ainsi à pédaler beaucoup plus! Merci pour tous ces bons moments, pour votre spontanéité et votre simplicité. Bonne fin de voyage et à bientôt!

ARGENTINE

José :
José voyage seul pour une bonne cause: il est sourd-muet et veut montrer aux enfants qui ont le même handicap que lui, qu'il est posssible de voyager comme il le fait. Nous passerons trois jours en sa compagnie, en communiquant par gestes et dessins... Il arrive à prononcer quelques mots et lit sur les lèvres.

www.rutasdelsilencio.com

Benjamin, casa de ciclista
Pour le transit en bus à Tucuman, Benjamin n'a pas hésité à nous ouvrir les portes de sa maison au dernier moment. Nous passerons une excellente soirée dans un bar-restaurant où nous nous régalerons en discutant de voyage. Le lendemain matin, nous aurons droit aux meilleures empanadas jamais mangées, dans une petite arrière-cour connue seulement des locaux... Merci pour ces bons moments.

Ramon, la casa de ciclista de Salta : Passionné de vélo, notre cher ami nous ouvre les portes de sa maison, "vous êtes ici chez vous!"! et ce pour les trois jours suivants. Nous vivons ainsi avec toute la famille, la maman, les frangines, le frère... et les autres voyageurs à vélo: José, Séki, Michel et Lief.
Voilà qui agrandit de beaucoup la famille, tout le monde mange ensemble, et il faudra se battre pour éviter que la maman ne fasse la vaisselle de tout le monde... mais nous perdrons à chaque fois!
Nous profitons de la casa de ciclista pour aller sur internet et faire une beauté à nos vélos en traitant les points de rouille et en repeignant. Ramon nous fournit tout ce qui est nécessaire, main d'oeuvre comprise.
Le jour des Rois Mages, tout aussi important que Noël en Argentine,nous avons chacun droit à un cadeau de la maman. Gênés, nous ne savons que dire !Retenons aussi la cuisine de Seki, le repas crêpe que nous leur préparons, les petites peluches offertes qui nous accompagnent toujours...
Bref, une casa où l'on se sent chez soi: les adieux sont difficiles! Ramon nous accompagnera jusqu'à la sortie de la ville.
Merci à toi Ramon et à toute ta famille pour cet accueil des plus chaleureux, pour ta casa où il fait bon vivre.

Une famille à Jujuy et leur voisin
Il se fait tard et aucun endroit pour dormir... Nous finirons par poser notre tente sur le carré d'herbe de la maison d'une famille des plus sympathiques avec deux enfants adorables Emilie et Lucas. Nous passerons là deux nuits afin de règler les problèmes de roue de Philéas. Les enfants sont pleins de questions et enchantés d'avoir de drôles de campeurs à la maison.
Merci pour cet accueil chaleureux et votre gentillesse. Merci à Emilie pour nous avoir décoré notre tente, nous pensons ainsi à toi tous les jours.
Cette charmante famille a aussi un sympathique voisin: intrigué par nos vélos, il vient nous voir. Il s'occupera de notre problème de roue: il changera pour nous le moyeu et la cassette gratuitement, on aura même droit à une énorme glace délicieuse! Sans compter la douche chaude dont on rêvait depuis des semaines...
Merci beaucoup pour cet enthousiasme pour notre voyage, pour cette réparation précieuse et cet accueil simple et spontané. Merci.

Ruth et Pablo : A la sortie de Bolivie, nous venons de retrouver l'asphalte et voilà que Philéas se plaint des blessures faites sur les pistes boliviennes! Les pignons sont desserrés...
Le pouce tendu et la roue dans l'autre main, on attend au bord de la route... Seule une petite estafette s'arrêtera. Bien que la place manque, Ruth et Pablo trouveront la solution pour nous dépanner: un de leurs matelas sur le toit avec les deux vélos, attachés avec cordes et tendeurs! Amanda s'installera à l'arrière avec tout le matériel, et nous serons trois à l'avant.
Ruth et Pablo sont deux jeunes, super sympathiques, avec qui on discutera pendant tout le voyage en apprenant les spécialités culinaires d'Argentine... miam! Merci à vous deux pour vous être cassé la tête à nous aider, merci pour votre simplicité et ce bon voyage.

BOLIVIE

Chantal et Michel, dans les moments difficiles... des anges passent!
Le moral est dans les chaussettes: nous venons de passer 2 jours entiers à porter nos sacoches 2 par 2, pousser nos vélos à 2 sur 15km avec un col à 4850m, vent de face, dans le sable; de retour sur la piste nous nous faisons voler notre appareil photo à "l'Arbol de Piedra" lieu touristique, pour ensuite pousser nos montures sur 3km... et là, nos anges arrivent, nous écoutent et chargent nos vélos sur le 4x4!
Nous passerons une superbe soirée nous faisant oublier nos ennuis...qui ne sont que matériels! Le lendemain, nous irons avec eux voir marmites et fumerolles, jusqu'aux aguas calientes.
Merci à vous deux qui nous avez permis de retrouver le sourire et la motivation. Merci pour votre enthousiasme et vos encouragements, et de ces bons moments passés ensemble.

Lourdes et son fils : A l'approche du salar de Coipasa... du vent en rafales, un poco frio et pas d'endroit abrité! Arrivés au village, nous demandons l'hospitalité au "Centro de Salud". Lourdes nous y accueille les bras ouverts! Cette jeune infirmière est seule toute l'année dans ce centre avec un médecin: grosse responsabilité.
Nous discuterons toute la soirée autour d'un plat de riz maison et serons logés sur les lits des patients... il n'y a pas foule!!! Merci, merci pour ce lieu douillet et cet accueil dans la tourmente.

CHILI

Katya et Dan, la montée des Andes : Le nombre fait la force! Juste avant le début de la grosse montée, Katya et Dan nous rejoignent à la pause. Ils sont allemands et roulent en vélo droit. Pendant les 3 jours que durera notre montée, nous grimperons ensemble, nous souffrirons, pousserons sur nos pédales et soufflerons en même temps dans les mêmes côtes dépassant les 12%... et nous contemplerons les mêmes paysages en nous motivant mutuellement.
Voici une compagnie bien agréable dans ces montées difficiles, merci pour ces bons moments passés ensemble.


PEROU
Danitza, François et la mama.... des amis au Pérou! : François, rencontré à Cuzco est impressionné par Heïdi et Philéas... nous sympathisons et sommes vivement invités à Arequipa. C'est là, qu'un peu plus tard, pendant 5 jours, nous sommes logés, nourris, abreuvés (de vin), dorlotés, choyés dans la maison familiale. Nous apprenons à nous connaître à travers d'interminables discussions, autour de jus de fruits frais et verres de vin de leur boutique "Café y vino". Nous retrouvons une ambiance familiale et nous nous sentons bien. Un GRAND GRAND merci pour cette nouvelle amitié, le coeur dans la main. Nous retiendrons de nos nombreuses conversations, que nous n'avons pas "de la chance" de faire ce voyage... puisque nous nous sommes donnés les moyens de le faire, acceptant par avance d'avoir à faire des concessions.
Sincèrement, merci pour tout.

Famille "muy sympatico" au Machu Pichu
Simon, rencontré en plein effort au sommet du Putucusi, nous invite à prendre un excellent jus de fruit. Le lendemain, toute la journée, avec sa famille, nous visitons ensemble le Machu Pichu.
Merci pour l'enthousiasme déployé pour notre voyage... cela nous fait pousser des ailes!

Lucie : Rencontrée à la Casa de Ciclista de Lucho, nous ferons connaissance pendant trois jours. Lucie a remonté l'Amérique du sud jusqu'ici, Trujillo, en vélo. Toute simple, avec une philosophie du voyage incroyable, elle prend la vie comme elle vient. Nous avons appris avec elle que, quand il y a du sable, ben... il faut pousser, que quand il y a du vent de face, ben... on va moins vite... c'est comme çà! Merci, Lucie, pour être comme tu es.

 

Lucho, "Casa de Ciclista" à Trujillo : Connu de tous les cyclistes d'Amérique du Sud! Nous sommes les 890ème à entendre "Mi casa es tu casa!". Une maison où il fait bon vivre dans une ambiance familiale et où nous sommes invités à partager les repas. En plus, pour tout problème de vélo, Lucho est là! Merci à toi, Lucho, et à toute ta famille pour ces quelques jours reposants et agréables.

Viviane y todo la familia : Un soir, en installant notre bivouac, une charmante petite dame en costume traditionnel vient voir qui s’installe à côté de chez elle. Emerveillée par notre tente, elle nous souhaite la bienvenue. Le lendemain, nous la retrouverons dans la ville suivante , Huaraz, avec ses filles et fils. Nous sommes, illico, invités à la maison ! Ils sont tous plus ou moins artistes, nous aurons droit à un mini concert perso, accompagné d’une délicieuse ceviche (marinade de poisson). Nous dormirons dans la chambre du fils, une hospitalité remplie de gentillesse. Le départ sera difficile, nous aurons droit à deux dessins, deux tee-shirts dédicacés, une bague chacun et une peluche très kitch représentant le chat : Wilsa !!! (comme dans « Seul au monde »). Une belle famille et de bons souvenirs.

Norma ou Juanita (pour les intimes) : Le premier contact s'est fait par internet avant notre départ. Puis arrivés à Lima, elle nous a pris en charge dès l’aéroport. Nous passerons 2 jours hébergés chez sa mère, et Norma nous fera visiter la capitale de fond en comble. Elle est une artiste qui vit de ses peintures et de ses magnifiques broderies. Nous passerons deux superbes journées en compagnie de son sourire et à la découverte des nouveaux fruits.


MAROC
Rachida nous ouvre les portes de sa maison pendant deux nuits à Guelmim avec ses deux petites filles. Nous serons, ici encore, reçus comme des rois. Amanda aura droit à être coiffée et elle essaiera tous les costumes traditionnels!.
Hassan, deuxième chauffeur qui nous prend en stop. A peine montés, il nous présente du poisson grillé avec des frites! Nous ferons toute la route jusqu’à la frontière ensemble. Nous dormirons une nuit dans sa couchette de camion. Adorable!
Lahoucine, chauffeur de camion, nous prendra en stop jusqu’à Daklha, un farceur au grand cœur. Nous nous reposerons dans son camion, il nous invitera à manger la tajine et nous hébergera deux nuits.
Mohammed nous invite à prendre le déjeûner dans sa famille. Nous sommes reçus comme des rois dans cette petite ville de Mossa.
Après un long parcours en Land Rover, des plus inconfortables, passé en sa compagnie, Simon, 20 ans, nous guidera dans la ville de Layoune et fera tout, en vain, pour nous trouver un bus.
Il veut nous inviter chez lui mais son père est absent. Un garçon intelligent et plein de vie qui nous parle avec passion de son village que nous devons aller visiter la prochaine fois: Tamtatouche.
  Driss, un jeune ami, nous emmène dans un coin perdu de la palmeraie à Todra, un petit paradis pour manger notre repas de midi. Une bonne discussion sur les côtés positifs et négatifs du Maroc....
Cyrille est un français à vélo amoureux de l’Espagne, venant découvrir la côte marocaine. Nous passerons une journée en semble à Agadir où nous partageons aussi internet, les joies de la diarrhée et une bonne tajine!
Mohammed (voir carnet 2) se surnomme lui-même le fou du Maroc et il est unique en son genre. Il pédale avec un pied handicapé, sur un vieux vélo, avec pour tout bagage et seule fortune de vieilles sacoches en plastique. Mohammed parle un peu espagnol, et nous communiquons dans un baragouin hispano-arabe ornementé d’onomatopées à plein volume dont il est le spécialiste. Il a un sourire immense, rigole de tout et de rien et possède en toutes occasions un enthousiasme débordant. Grand bavard, fumeur impénitent, ce grand échalas tout noir et dégingandé se joint à nous pour la suite du voyage. Bien vite nous adorons son sourire, sa candeur et ses incroyables histoires dont nous ne comprenons que la moitié. Quand on se sera quitté, il vendra son vélo et retournera à Merzouga, d’où il vient, pour vivre de tout et de rien!
Youness et sa famille nous accueillent à Jorf, les bras ouverts. Nous partageons leur repas et nous faisons des crêpes. Amanda aura droit au henné. Nous dormirons tous ensemble sur la terrasse.
Medhi
Nous arrivons dans une station service. Olivier, malade se fera soigner par Medhi, le pompiste de Rissani. Il s’occupera de nous pendant un jour en nous faisant la cuisine et viendra même nous border la nuit. Nous repasserons le voir trois jours après.

ISLANDE
Jörg a pour maison sa tente et pour moyen de transport son vélo. Il voyage pendant au moins six mois, nous le rencontrons au cours du Whale Watching où nous partageons les joies de la mauvaise mer. Nous passerons ensuite deux jours ensemble. Nous retiendrons particulièrement le « coin à macareux » et les belles discussions autour du chocolat chaud.
Un grand néerlandais pur souche, nous double sur son vélo couché. Il n’en revient pas de voir qu’il y a d’autres fous en vélo couché !
Clare est australienne de nationalité et habite à Québec. Nous la rencontrons au Lanmanalaugar. Elle voyage seule et réalise son rêve d’enfance, visiter l’Islande. Nous randonnons deux jours ensemble avant de continuer chacun notre route. Et puis, nous la retrouverons à Mytvatn… Merci pour ton sourire et les grandes discussions.

ESPAGNE
Nous roulons, la nuit tombe, la route monte, aucun endroit où poser notre petite tente, sauf un grand champ tout clos avec toute la famille sur le pallier en train de nous regarder. Nous leur demandons la possibilité d'utiliser leur terrain, ils nous accueillent les bras ouverts. Le lendemain nous auront le droit à un petit déjeuner de roi en famille...
  Pirgit et Peeter, Estoniens, ont tout lâché pour changer de vie et se retrouver ensemble. Cela fait 8 mois qu'ils voyagent et lorsque l'on leur demande quand est ce qu'ils rentrent... ils se regardent, rigolent et nous disent qu'ils n'en savent rien ! Ils s'arrêtent travailler par-ci par-là et puis repartent sur leur vélos. Nous restons ensemble 2 jours, avec à l'appui une soirée crêpes.Coïcidence, l'année dernière en Norvège... ils y étaient à la même période... comme quoi le monde du vélo est petit !
  David, espagnol, le voici dans son premier voyage en cyclo-au-long-cours : le chemin de Saint Jacques de Compostelle ! Nous nous croisons au cour d'une montée à 10 %, il vient de commencer et ça monte dur... nous roulerons ensemble la fin de matinée ainsi qu'une partie de l'après-midi après une bonne baignade sur la plage.

NORVEGE
Jasmin et Till sont arrivés par le même avion que nous... et ils sont repartis par le même avion que nous! Quel timing ! Nous n'avons pas fait la même route mais bon nous nous racontons nos voyages respectifs. Deux jeunes très sympathiques.
  Cela fait trois fois que l'on croisait ce drôle de camping-car avec une plaque en bois à l'arrière avec des incriptions bizarres signifiant : Shalom = la paix. Ils nous ont proposé de faire un bout de chemin ensemble ! Une route pas rigolotte sous la pluie nous attendait, ok nous embarquons. Cette petite famille Israëlienne nous invite boire le thé, puis à leur table et nous laisserons même leur lit. Le lendemain, nous décidons de repartir, Michal, Ron and Rotem avaient du mal à comprendre pourquoi nous le faisions en vélo alors qu'ils se proposaient de nous accompagner !!!
  Après avoir roulé en pleine tempête, nous ne trouvons pas d'endroit abrité du vent... un champ cahotique sera investi ! Nous faisons cuire nos patates sous un abris bus, pendant que les rafales me font craindre pour la tente. Une voiture ralentit , nous regarde et s'arrête... on discute, puis : "... mais vous serez mieux à la maison !". Une famille adorable Anna, Torel et .... qui nous font un festin Norvégien avec du saumon frais et que l'on termine avec des crêpes en dessert. Séchage intégral, une bonne douche et le premier lit de notre voyage. Nous discutons toute la soirée. Encore un grand Merci.
  Des Français en vacances en Norvège en vélo couché (tricycle), cela devient vraiment banal ! Pour couronner le tout, nous croisons la championne d'Europe de vélo couché... je ne sais pas en quelle catégorie... mais bon ça en jette ! Généralement ils partent en itinérant comme nous, mais cette année ils s'entrainent pour le championnat dans un mois au Danemark...
  Ces deux demoiselles nous regardent bizarrement en nous voyant sortir encore endormis de leur cabane ! Elles rigolent bien lorsque l'on tente de leur dire que l'on ne parle pas le Norvégien, aidé de notre guide.
  Après une nuit à la belle étoile, c'est la pluie qui nous réveille tôt... remballage record et nous filons nous abriter à Jorpeland. La pluie persistant, nous nous installons sous une devanture de magasin fermé. Mais le maire de la ville fait sa promenade dominicale… et devant notre air probablement un peu déconfit, nous offre l’hospitalité et les services de son séchoir à linge ! On fait donc plus ample connaissance avec Odd et Karin, sa femme, devant une tasse de Lady Earl Grey qui apparaît à Amanda comme un cadeau divin. Ils sont ravis de nous aider : séchoir pour habits et vestes, chaussures sur le chauffage, douche, vaisselle, et même le téléphone gratuit!

Haut de page